L’USINE

Analyses SMEPE

1. Prévention des pollutions atmosphériques de l’environnement

Surveillance de la qualité de l’air

Conformément à l’arrêté d’exploitation de l’usine, le Syndicat Mixte a mis en place un réseau de surveillance de la qualité de l’air autour de l’usine. Ce réseau est constitué d’une station de mesure située au stade de football de Lunel-Viel qui permet d’enregistrer en continu la vitesse et la direction du vent et de suivre l’évolution des teneurs en composés métalliques dans l’air ambiant.

Cette station comprend :

  • Un analyseur en continu de la masse des particules fines permettant de suivre en continu et en temps réel les concentrations de poussières en suspension dans l’air ambiant.
  • Un préleveur haut volume de fines particules permettant de déterminer mensuellement par analyse ultérieure en laboratoire, les teneurs en métaux lourds des échantillons de poussières fines accumulées sur filtres et notamment : Arsenic, Cadmium, Chrome, Mercure, Nickel, Thallium, Zinc, Oxydes d’Azote, ainsi que les teneurs en chlorures.
  • Une station d’acquisition de données, raccordée au poste central informatique régional.
  • Un mât météorologique équipé, mesurant en continu la vitesse et la direction du vent.
  • Une armoire de mesure de pollution
  • Une anémo-girouette

Cette station de mesure est gérée par l’association AIR LANGUEDOC-ROUSSILLON. L’analyse des filtres où sont déposées les fines particules sont analysées par le laboratoire CARSO à Lyon.

Surveillance de la qualité des mousses et des sols

Conformément à l’arrêté d’exploitation, une surveillance de l’impact sur les productions agricoles des rejets à l’atmosphère de l’installation est effectuée, à cet effet une analyse des concentrations en métaux et en chlorures est réalisée annuellement sur les lichens et les sols.

Ces analyses sont effectuées par le laboratoire CARSO de Lyon.

2. Analyses de dioxines et furannes dans différents supports

Conformément à l’arrêté d’exploitation de l’usine, des analyses de dioxines sont effectuées chaque année au niveau des lichens des sols et de l’air ambiant.

En complément des analyses en semi continu des dioxines effectuées par l’exploitant, le syndicat fait également des analyses de dioxines en sortie de cheminées.

Les prélèvements sont effectués par l’APAVE de Montpellier et les analyses sont faites par le laboratoire CARSO à Lyon.

3. Résultats des analyses environnementales 2016

Toutes les mesures effectuées depuis 1999 (date de la mise en place de la surveillance au niveau des poussières dans l’air ambiant, des dioxines, des métaux) sont très inférieures aux normes en vigueur lorsqu’elles existent.

Qualité de l’air :

  • Poussières en suspension dans l’air ambiant: La moyenne annuelle mesurée sur le site de Lunel-Viel est de : 21 micro grammes/m3 (le seuil réglementaire étant de 30 µg/m3)
  • Dioxydes d’azote (NO²): la moyenne annuelle est de 16 micro grammes/m3 pour un seuil réglementaire de 40 µg/m3

Les résultats de l’année 2016 montrent qu’il n’y a pas d’influence de l’incinérateur de Lunel -Viel sur les concentrations de poussières et de NO2 dans l’air ambiant.

Pour ce qui est des mesures de métaux dans les retombées atmosphériques et dans les sols, les résultats des mesures autour de l’usine d’incinération de Lunel-Viel montrent que les concentrations sont stables et inférieures aux valeurs de référence.

Télécharger le Rapport 2016 – Qualité de l’air (PDF)

Concentrations de dioxines :

  • Dans les sols: les mesures sur Lunel Viel sont de 0.52 nanogrammes/ kg de Matières Sèches. Par comparaison aux valeurs de référence les produits alimentaires cultivés sont contrôlés à partir de 5ng/kg de MS.
  • Dans les retombées atmosphériques(prélèvement dans des collecteurs de précipitations) : les mesures sont de 0,1 à 0,9 picogrammes/m² par jour. Par comparaison aux valeurs de référence en zone rurale les résultats sont de 5 à 20 pg/m² par jour.

Pour l’année 2016, il n’a pas été décelé d’anomalies dans les concentrations de dioxines autour de l’incinérateur de Lunel Viel.

LE SMEPE, C’EST DÉJÀ PLUS DE 25 ANS AU SERVICE DE LA COMMUNAUTÉ EST-HÉRAULTAISE ET OUEST-GARDOISE